juste à moi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aaron & Doriane

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Aaron & Doriane   Lun 5 Sep - 12:53

Une accolade comme je n'en avais pas eu depuis longtemps. En prime, de la part de mon premier et unique amour : Doriane. Je réalisais que malgré mon esprit pragmatique, je n'avais jamais lâché l'affaire. J'avais toujours cet espoir, au fond de moi-même. Et je ne m'interressais que trop peu à ma situation personnelle pour agir. Alors lorsqu'elle m'avait prise dans ses bras, je cru être face à un sentier que je ne pouvais qu'emprunter : celui de l'homme. Je devais aller au-delà de ce que je faisais. Je devais être. J'en avais assez de continuer à fuir ma propre vie de la sorte. J'en avais assez de reculer dés qu'un soupçon de bonheur effleurait mon existence. Je pouvais continuer à enquêter comme je le faisais, mais je pouvais bien entendu m'accorder du temps pour moi.
Le câlin se finit, mais j'avais encore ce besoin de contact. Je devais me reprendre en main. Et pour se faire, je saisis son visage. D'une douceur extrême, je viens caler mes lèvres sur les siennes. Je ne savais pas si elle le voulait aussi. Je devais prendre ce risque parce que je désirais plus que tout mordre le bonheur à pleine dent. Mais quelle fut ma surprise, lorsqu'elle passe ses bras autour de mon coup et donne plus de contenance à notre baiser. Je l'imite, entourant de mes bras son buste. Elle et moi, et rien d'autre ne comptait que cet instant. Tout semblait s'éclaircir soudainement. Et lorsque nous nous reculions, afin de reprendre notre souffle, je réalisais que je ne pouvais plus me permettre de penser qu'à mon petit monde. Sa question rompt le silence. Jamais sa voix ne m'a parue aussi douce. Elle voulait qu'on s'accorde une seconde chance. Je voulais répondre, comme à mon habitude. Je tenais bien souvent le crachoir. Mais pour une fois, j'étais à court de mot. Je fixais toujours ses yeux et ne pus m'empêcher de sourire.

« Une seconde chance ? J'ai l'impression que c'est la première… J'ai l'impression de te… de nous redécouvrir, Doriane. J'ai rarement l'habitude de vivre sur des impressions. J'ai toujours eu besoin de preuve. Si quelque chose est inexpliqué alors, je me devais de trouver une suite logique d’événement pour apporter une réponse à ce phénomène. Mais là, c'est comme si… J'en sais rien… Comme si je prenais le plus gros risque de ma vie en t'embrassant, me risquant dans l'incertitude pour que tu vienne m'apporter la réponse. Bien sûr que je veux qu'on réessaye. Je n'ai jamais retrouvé quiconque en dehors de toi, Doriane. Je crois que j'ai appris à t'aimer de plus en plus... » Et sa réponse apportait d'autres questions. Mais pour une fois, ces questions me semblaient sans importance en comparaison de ce que nous venions de vivre. Je fixe ses lèvres que je venais d'embrasser avant de retourner planter mon regard dans le sien. « Je… Je t'aime, Doriane. Vraiment. Si je venais à te perdre de nouveau, je perdrai une nouvelle fois les pédales. Je m'en suis rendu compte ce soir que sans toi, je ne suis que l'ombre de moi-même. Je ne suis qu'Aaron l'enquêteur, ou le chieur de frère, selon le point de vue que l'on adopte. Pourtant, j'ai l'impression qu'avec toi, je peux être Aaron. Tout simplement Aaron. Et je te remercies pour ça. Tu es… Tu es mon unique raison d'avancer, vraiment. J'ai stagné depuis notre rupture. Et pourtant, j'ai la sensation qu'en quelques heures en ta compagnie, je rattrape toutes ces années perdues, vers une autre voie : la notre. Je te veux à mes côtés aussi longtemps que tu me supporteras. Et je ferai tout pour que tu me supportes très longtemps. » J'étais peu doué pour les déclarations d'amour, et j'avais l'impression de faire dans le niais, pourtant, je ne pouvais pas me dérober. Je devais lui dire ce que j'avais sur le coeur, quoiqu'il en coûte. Un peu comme si, de toute manière, elle saurait tôt ou tard ce que je ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Aaron & Doriane   Mar 6 Sep - 14:02

Confuse par rapport à la tournure que prend cette soirée, j’ai préféré poser la question directement à Aaron. Certes, j’aurai pu attendre qu’il me dise les choses, j’aurai pu attendre qu’il parle en premier mais je n’ai pas été patiente pour le coup. Je voulais savoir, là maintenant de suite. Bien qu’il ne m’aurait pas embrassé comme ça, enfin je pense. Je ne sais pas vraiment dans le fond, il aurait très bien pu s’en foutre et faire ça juste parce qu’il en avait envie, sans raisons réelles. Je me mords légèrement la lèvre inférieur, me retrouvant inquiète un petit peu. Je n’ai pas envie de me faire avoir encore une fois, même si lui ne m’a jamais vraiment fait du mal. Je maintiens mon regard vers lui et j’attends. J’ai l’impression que l’attente de réponse est interminable, alors que pourtant il n’a pas pris tant de temps que ça pour me parler. Je le laissais dire, sans le couper, sans prendre la parole entre temps. Je reste attentive. Je me mords un peu plus fortement la lèvre quand j’entends ces mots gentils. Encore une fois, il m’impressionne et surtout il me touche, je pense que c’est ça le plus important. Il réussit à me toucher alors que j’étais devenue un peu… Hermétique à l’amour, avec ce que j’ai vécu dernièrement, c’était sans doute mieux. Mais Aaron change les choses. Je ne m’attendais pas à ça en venant lui rendre visite pour un simple renseignement. Je suis un peu perdue dans mes pensées, si bien que je n’ai pas le temps de lui répondre qu’il reprend déjà parole pour me dire qu’il m’aime. Et qu’il n’a eu que moi dans sa vie sentimentale. « - Vraiment ? » Demandais-je doucement. Est-ce que c’est vraiment le cas ? Je ne vois pas pourquoi il viendrait à me mentir, surtout dans un moment comme ça. J’avoue que quand on vient me dire de si beaux mots, je suis encore plus naïve que d’habitude. J’ai tendance à croire ce qu’on me dit, sauf quand ça sort de la bouche d’un avocat évidemment. Puis la naïveté en amour, n’a rien avoir avec celle de la vie de tous les jours. Je sais me méfier des gens quand il le faut et surtout quand je ne les sens pas correctes. Il me dit tous ces mots vraiment beaux. Je me sens flatter par ces compliments. Je n’ai pas pour habitude d’en avoir tant que ça. « - Je… Je suis ravie de t’entendre dire toutes ces choses positives. Encore une fois, je suis surprise, je ne m’y attendais vraiment pas. Surtout venant de toi. Je pensais que tu étais passé à autre chose depuis longtemps. Ou que tu avais une jolie femme dans la tête. Je ne sais pas. » Je hausse les épaules. Je ne m’éloigne pas de lui en tout cas, je n’en ai pas spécialement envie. Pour le moment, je suis encore toute bête, toute surprise. C’est vraiment incroyable. Je n’ai pas l’impression que nous sommes dans la réalité pour le moment. Ce qui me perd un petit peu, je dois avouer. « - Je suis d’accord. Pour qu’on soit à nouveau ensemble tous les deux. Je te fais confiance. Et je serai moins dur avec toi. Après tout, quand on aime une personne on l’accepte comme elle est généralement. C’est ce que je dois faire avec toi. Je vais essayer de ne pas prendre peur. » Surtout en ce qui concerne l’avenir. J’ai toujours peur de l’avenir mais je ne dois plus y penser pour le moment. Je ne dois plus l’avoir dans la tête. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment le moment pour ça. Je lui souris automatiquement en respirant un peu plus calmement. « - N’ai pas peur non plus. Essaie de ne pas trop de poser de questions. Même si je sais que c’est difficile. » Je rigole légèrement puis hausse les épaules. Normalement, les choses devraient se passer de manière positive, je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas le cas de toute manière. Je pose un baiser doucement contre ses lèvres comme pour approuver les mots que je viens de lui dire. Puis sa consolide un peu plus notre lien. Je me fiche que ça soit niait ou non. Je suis une fille, une femme, j’aime bien ce qui est niait de toute façon. Je regarde autour de moi quelques secondes me sentant un petit peu moins nerveuse en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
 
Aaron & Doriane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bricbrac :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: