juste à moi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nikolas et Hannah

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Nikolas et Hannah   Lun 5 Sep - 12:50

Je me doutais un peu que Nikola essaierais de me persuadé que ce n'est pas de ma faute, mais je continue de penser le contraire. Cependant je le crois quand il me dit qu'il n'aurais pas voulue vivre à des milliers de kilomètre de nous, pas forcément pour moi et Elena, mais pour les enfants. Il à toujours était très attaché a ses petites soeurs et son petit frère. Je lui sourie légèrement. - Tu es adorable, mais je ne veut pas que Léo te retienne dans ta vie, il doit aussi apprendre à vivre sans toi. Ne te sent pas obliger de resté à cause de Léo, si tu n'en a pas envie. Tu me le promet ? Tu dois vivre ta propre vie, même si cela peut nous éloigner. Que ça soit moi ou Léo, on tiendra le coup, ça sera dur mais on tiendra. Dis-je dans un nouveau sourire pour le rassurer. Il n'hésite pas à ajouter par la suite qu'il ne fera pas de bêtise et qu'il voit un psy. - Je sais mon grand, tu a grandit, tu n'est plus un adolescent, tu à mûrit également et je suis très fière de toi. Oh ça oui je suis fière de lui, fière de l'adulte qu'il est devenue, c'est un garçon bien, il à pas eu une enfance et une adolsecence facile et pourtant il est devenue un jeune adulte bien dans ses basket et même si il n'à pas un travail dont un parent pourrait rêver pour son enfant, moi je m'en fiche du moment qu'il est heureux comme ça. - D'ailleurs je ne t'ai pas féliciter pour ton envie de devenir patron, je suis sûre que tu va y arriver et à nouveau je suis fière de toi Nikola, tu ne lâche rien et tu arrive à avoir ce dont tu as envie. Si tu a besoin d'aide que ça soit financière ou autres, n'hésite pas, je suis là, on est tous là pour toi, pour t'aider dans tes projets. En effet maintenant qu'on a de très bon salaire, on peut l'aider financièrement, si il en a besoin.

Lorsque Nikola me dit alors qu'il est amoureux, mais que sa filleul lui manque aussi, je commence à faire le rapprochement... Je sais que la mère de sa filleul est son amie Zara qu'il m'avait déjà demander de conseiller à propos de sa fille, car elle avait quelques questions auquel je pouvait prépondre, étant donné que j'ai était une mère célibataire durant les 4 premières année de la vie de Nikola. - Attend... C'est Zara ? Tu est amoureux de Zara, la mère de ta filleul ? C'est une fille bien, je suis très heureuse pour toi. Si tu pense que tu est vraiment amoureux, qu'elle est la bonne personne pour toi, alors fonce Nikola, ne la laisse pas s'échapper, rentre à Pasadena, ne t'inquiète pas pour nous. Je lui sourie pour le rassurer. Si il était vraiment amoureux, si il sentait vraiment que c'est la femme de sa vie alors il ne doit pas s'occuper de nous et tout faire pour la retrouver. Je sais ce que c'est d'être éloigné de la personne qu'on aime. Lors de nos jeunes années ensemble, Elena devait faire un stage pratique de 6 mois dans une école qu'on lui avait imposé. Elle avait du se rendre à Miami, à l'opposé du pays, j'étais déjà flics, je ne pouvait pas la suivre et puis j'avais Nikola, je ne pouvais pas imposer à mon fils de 4 ans, de bouleverser ses habitudes pour une femme que je connaissais que très peu à ce moment là. Alors nous avions uniquement communiquer par téléphone et par courrier. Ces 6 mois avait était très dur pour moi, l'éloignement avait était compliquer à gérer. Nous étions ensemble depuis quelques mois et je l'aimais déjà plus que tout, je savais que c'était la femme de ma vie. Notre couple à faillie ne pas durer à cause de l'éloignement, heureusement on a finit par se retrouver après ses 6 mois. Je sais trop bien ce que c'est pour laisser mon fils vivre ça alors qu'il peut retrouver la femme qu'il aime.

Nikola part mettre les cartons au grenier, puis je lui vide mon sac, par rapport à mes angoisses, suite à sa questions. Il a raison, ma mère est une femme forte et pas du genre à se laisser aller mais elle est âgé, c'est différent désormais et elle est couper de toute sa famille et ça je sais que ça la rend triste. - C'est gentils mon grand, mais je vais tout faire pour qu'elle viennent habiter à la maison, au moins pour quelques temps le temps de lui trouver un appartement pas loin. Il me dit alors un câlin, ce qui me fait plaisir car il en fait très peu de lui même. Je le serre un petit moment contre moi. puis l'embrasse sur la joue et lui fit un léger sourire. - Je ne suis pas certaine que je m'y ferais un jour, mais comme tu dit on a pas le choix, il faudra faire avec. Mais je n'aurais pas du te raconter ça. ne parlons plus de moi, ce n'est pas bien grave. Tu est bien plus important à mes yeux. Promet-moi que tu ne reste pas ici pour moi ou pour Léo ? Promet-moi de toujours vivre ta vie comme tu l'entend et non en fonction de la famille. C'est ton bonheur qui compte pour moi. C'est le plus important. Je ne voulais pas qu'il regrette d'avoir fait certain choix a cause de nous. Il doit être un peu plus égoïste et penser à lui, il en a le droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Nikolas et Hannah   Lun 5 Sep - 14:49

« - Ne t’en fait pas, je le fais aussi pour moi, j’en ai besoin. Je ne pouvais pas rester seul à Pasadena. Au moins, le côté positif c’est qu’ici je suis loin de mon père et loin de tous les problèmes que j’ai eu dans l’adolescence. Et en plus, je peux être là pour Léo, Lily et Emy et c’est important pour moi. J’en ai besoin aussi. Ne t’en fait pas pour moi, ça se passera bien. Il faut juste un peu plus de temps pour le moment. Mais, ça ira. » Dis-je doucement en lui adressant un sourire. Je n’ai pas l’intention de repartir, je ne veux pas les laisser, peu importe ce qu’elle peut me dire, je ne le ferai pas. C’est bien trop important la famille que pour vivre à des milliers de kilomètre d’elle. Et puis c’est trop tard maintenant. Ce que j’avais à Pasadena n’est plus. J’ai ma chienne ici, j’ai un appartement, j’ai un boulot et quelques nouveaux amis, enfin des clients mais ça peut devenir des amis par la suite, je ne doute pas de ça. Donc je ne vais pas partir. Peut-être qu’une petite ville pourra me faire du bien qui sait et puis c’est peut-être plus facile pour le côté professionnel. « - Merci c’est gentil. Je retiens, mais je vais essayer de faire ça moi-même et voir si ça fonctionne. Pour le moment, je ne suis encore certain de rien. Je veux être certain que ça fonctionne avant de me lancer. Enfin, faire un petit sondage puis voir ensuite quoi. Bref. Merci beaucoup ça me fait plaisir. » Dis-je doucement. C’est vrai que ça me plait d’entendre ces mots. Mais je ne vais pas lui prendre son argent. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Il vaut mieux garder de l’argent sur le côté, afin de ne pas prendre de risque. De toute façon, comme j’ai dit pour le moment je ne sais pas. Ca dépendra de ce qui se passe à l’avenir.

Je me mords ensuite la lèvre en l’entendant dire. Je ne pensais pas que je me ferais prendre aussi vite pour Zara. Enfin, je ne pensais pas qu’elle aurait pu faire le rapprochement entre Isis et Zara en réalité. Mais visiblement si. J’aurai dû m’en rendre compte et réfléchir un peu plus avant de parler. C’est un peu tard maintenant. Je pense un peu à la jeune femme avant de prendre. « - En réalité, nous sommes… En couple. Enfin… Je pense c’est tellement compliqué en ce moment. Je n’ai jamais vraiment eu le temps de te le dire avant. Puis j’avais peur que tu n’approuves pas spécialement vu qu’elle a déjà un enfant tu vois. Mais quand on y réfléchit, tu m’avais déjà quand tu as rencontré maman donc c’est un peu la même situation. » Bon ok, ça c’est Lily qui m’a permis de m’en rendre compte mais ma petite sœur a raison, c’est bien le cas. Enfin, je suis soulagé quand je l’entends parler positivement de ma petite amie. C’est quelque chose que j’apprécie, bien que je ne l’aurais pas laissé malgré tout puisque oui je pense que je suis amoureux. C’est bizarre de le dire comme ça, je ne pense pas l’avoir dit à voix haute un jour. « - Je… Je ne peux pas retourner à Pasadena, elle le sait bien. Pour le moment, en tout cas, c’est ainsi. Je ne l’abandonne pas, j’espère pouvoir la retrouver. Et puis je garde contacte. Mais je ne peux simplement pas repartir. Et c’est moi, pas vous, c’est uniquement moi. » Dis-je directement en voulant une fois de plus la rassurer sur ça. C’est ma décision en même temps et j’assume. Peut-être que je vais être perçu comme un gros bébé à dire des choses comme ça, mais je m’en fiche. Je ne peux pas faire autrement de toute façon. Donc c’est ainsi c’est tout.

Je continue avec les cartons, au moins m’occuper, me permet de pouvoir penser à des choses différentes et c’est plaisant. Bien que nous revenons quand même sur le déménagement. Je vois bien qu’elle aussi n’est pas vraiment pour. C’est logique un petit peu. « - D’accord, tu me diras quand elle sera là alors. Que je vienne lui dire bonjour. » Je ne peux pas l’en empêcher, si ma mère décide quelque chose, généralement elle le fait. Puis avoir grand-mère ici, je ne dis pas non. Je pourrai au moins passer du temps avec elle aussi. Je lui dois quand même beaucoup. « - Si. Dis-toi que tu es ici avec les gens que tu aimes. Je sais que les amis et tous ce qu’on avait là, n’est plus ici. Mais peut-être qu’on peut se faire de nouvelles connaissances ? Tu peux jouer au psy en tant que flic, moi je joue au psy en tant que barman. Ca sert un petit peu au moins. » Dis-je en souriant légèrement. C’est vrai, nos métiers ne sont pas si mal pour pouvoir trouver des contacts, des gens. Après ça dépend un peu des personnes mais on s’y fait assez vite je pense. « - Promis, c’est pour moi que je le fais. » Dis-je en continuant avec les cartons. Maintenant qu’ils sont tous en haut, c’est tranquille. Je frotte un petit peu mes mains en respirant doucement. Il faut vraiment que je retourne faire du sport un peu plus souvent à la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Nikolas et Hannah   Mer 7 Sep - 11:55

Je fronce les sourcils lorsque Nikola dit "son père". Je n'aime pas ce terme, pour moi il n'est rien d'autre qu'un géniteur, il n'à absolument pas le droit d'être son père. - Ne l'appelle pas comme ça , ce n'est pas ton père, ce n'est rien d'autre qu'un géniteur. Mais tu a raison, au moins ça c'est une bonne chose. Maintenant qu'il est sortit de prison, j'avais toujours peur qu'il prenne contact avec toi. Je sourie par contre à ce qu'il dit à propos de ses soeurs et de son frère.. - Tu est un super grand frère pour eux. J’espère cependant que tu sera à nouveau aussi heureux que tu l'était à Pasadena. Mais je dois avouer que je suis soulagé qu'il n'est pas envie de partir. J'en serais vraiment malheureuse. J'ai besoin d'avoir mes enfants près de moi, même si Nikola est grand désormais. Le fait de l'avoir élever toute seule durant 4 ans, d'avoir vécue dans la rue avec lui, fait que nous sommes très proche. Sans Nikola, à 16 ans j'aurais surement tenter le pire lorsque j'étais à la rue mais je me suis battue pour lui, pour lui offrir une belle vie et même si cela n'à pas toujours était simple je pense que j'ai réussie. Je suis fière de nous.

Il me dit alors qu'il préfère y arriver par lui même et refuse pour le moment mon aide financière pour son projet. Il m'explique alors qu'il souhaite faire un sondage pour voir si son projet est viable. Il à la tête sur les épaules c'est bien. Je lui sourie. - C'est tout a ton honneurs, tu a raison. Mais, n'hésite pas si tu a besoin, je suis là pour toi mon grand. Je l'embrasse sur la joue et lui sourie. Mon bébé devient vraiment un homme et non plus un jeune homme. Il approche de la trentaine c'est normal. Ca ne me rajeunit pas tout ça à vrai dire... Heureusement que Léo est encore loin de cet âge là. Puis mon fils me confie qu'il est bien en couple avec Zara, que je pensais être son amie jusqu'à aujourd'hui. Il ne me l'avait pas dit avant car il avait peur de ma réaction. - Je ne voit pas pourquoi je serais contre, c'est une fille bien et tu est assez mature pour savoir ce que tu fait. Si tu te sent capable d'assumer un enfant, il n'y à aucun problème. J'étais même plus jeune quand j'ai rencontré ta mère. J'avais 21 ans, tu avait 4 ans et elle en avait 19 ans. Ses parents n'était pas très heureux de notre relation au début tu sais... mais ils ont finit par accepter car ils ont vu qu'Elena était assez mature pour savoir ce qu'elle faisait et on s'aimait déjà énormément. Le coup de foudre ça ne se commande pas. Et puis ... comme pour toi et Isis, Elena t'à aimer dès les premières secondes où elle t'a rencontrer. En quelques minute tu l'avait déjà accepter comme une maman. Je me souviens que cela m'avait rendue heureuse et en même temps j'avais peur. Peur que mon fils s'attache trop à elle.... nous étions qu'au début de notre histoire et je n'avais pas envie que mon fils soit malheureux si on se séparer. Mais heureusement notre histoire dure toujours après des années ensemble.

Je sourie lorsqu'il me parle de venir dire bonjour à sa grand-mère quand elle sera là. - Attend, attend, faut d'abord que j'en parle à Elena, ce n'est pas encore fait. Tu sais très bien que l'entente entre elles ce n'est pas vraiment ça.... de la faute à ta grand-mère d'ailleurs, elle est têtue comme une mule. je me mit à rire. C'est vrai que ma mère à la tête dur. Il y à peu de chance pour qu'elle porte Elena dans son coeur un jour, mais j'espère quand même qu'elle fera un effort. J'aime Elena et je lui ai pardonner pour son erreur, qu'elle le veuille ou non. Puis mon fils me rassure quand à notre avenir ici à Bowen. Je ne suis pas très convaincue. Je fais une petite moue. - On verra... l'avenir nous le dira... Je vois mon fils souffler après avoir mis les cartons au grenier. - Ca va ? tu veut un verre d'eau ou autre chose ? Merci de m'avoir aider en tout cas. Dis-je un peu inquiète pour lui.Je fronce les sourcils lorsque Nikola dit "son père". Je n'aime pas ce terme, pour moi il n'est rien d'autre qu'un géniteur, il n'à absolument pas le droit d'être son père. - Ne l'appelle pas comme ça , ce n'est pas ton père, ce n'est rien d'autre qu'un géniteur. Mais tu a raison, au moins ça c'est une bonne chose. Maintenant qu'il est sortit de prison, j'avais toujours peur qu'il prenne contact avec toi. Je sourie par contre à ce qu'il dit à propos de ses soeurs et de son frère.. - Tu est un super grand frère pour eux. J’espère cependant que tu sera à nouveau aussi heureux que tu l'était à Pasadena. Mais je dois avouer que je suis soulagé qu'il n'est pas envie de partir. J'en serais vraiment malheureuse. J'ai besoin d'avoir mes enfants près de moi, même si Nikola est grand désormais. Le fait de l'avoir élever toute seule durant 4 ans, d'avoir vécue dans la rue avec lui, fait que nous sommes très proche. Sans Nikola, à 16 ans j'aurais surement tenter le pire lorsque j'étais à la rue mais je me suis battue pour lui, pour lui offrir une belle vie et même si cela n'à pas toujours était simple je pense que j'ai réussie. Je suis fière de nous.

Il me dit alors qu'il préfère y arriver par lui même et refuse pour le moment mon aide financière pour son projet. Il m'explique alors qu'il souhaite faire un sondage pour voir si son projet est viable. Il à la tête sur les épaules c'est bien. Je lui sourie. - C'est tout a ton honneurs, tu a raison. Mais, n'hésite pas si tu a besoin, je suis là pour toi mon grand. Je l'embrasse sur la joue et lui sourie. Mon bébé devient vraiment un homme et non plus un jeune homme. Il approche de la trentaine c'est normal. Ca ne me rajeunit pas tout ça à vrai dire... Heureusement que Léo est encore loin de cet âge là. Puis mon fils me confie qu'il est bien en couple avec Zara, que je pensais être son amie jusqu'à aujourd'hui. Il ne me l'avait pas dit avant car il avait peur de ma réaction. - Je ne voit pas pourquoi je serais contre, c'est une fille bien et tu est assez mature pour savoir ce que tu fait. Si tu te sent capable d'assumer un enfant, il n'y à aucun problème. J'étais même plus jeune quand j'ai rencontré ta mère. J'avais 21 ans, tu avait 4 ans et elle en avait 19 ans. Ses parents n'était pas très heureux de notre relation au début tu sais... mais ils ont finit par accepter car ils ont vu qu'Elena était assez mature pour savoir ce qu'elle faisait et on s'aimait déjà énormément. Le coup de foudre ça ne se commande pas. Et puis ... comme pour toi et Isis, Elena t'à aimer dès les premières secondes où elle t'a rencontrer. En quelques minute tu l'avait déjà accepter comme une maman. Je me souviens que cela m'avait rendue heureuse et en même temps j'avais peur. Peur que mon fils s'attache trop à elle.... nous étions qu'au début de notre histoire et je n'avais pas envie que mon fils soit malheureux si on se séparer. Mais heureusement notre histoire dure toujours après des années ensemble.

Je sourie lorsqu'il me parle de venir dire bonjour à sa grand-mère quand elle sera là. - Attend, attend, faut d'abord que j'en parle à Elena, ce n'est pas encore fait. Tu sais très bien que l'entente entre elles ce n'est pas vraiment ça.... de la faute à ta grand-mère d'ailleurs, elle est têtue comme une mule. je me mit à rire. C'est vrai que ma mère à la tête dur. Il y à peu de chance pour qu'elle porte Elena dans son coeur un jour, mais j'espère quand même qu'elle fera un effort. J'aime Elena et je lui ai pardonner pour son erreur, qu'elle le veuille ou non. Puis mon fils me rassure quand à notre avenir ici à Bowen. Je ne suis pas très convaincue. Je fais une petite moue. - On verra... l'avenir nous le dira... Je vois mon fils souffler après avoir mis les cartons au grenier. - Ca va ? tu veut un verre d'eau ou autre chose ? Merci de m'avoir aider en tout cas. Dis-je un peu inquiète pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Nikolas et Hannah   Jeu 8 Sep - 15:16

« - Désolé. » Dis-je calmement lorsque j’entends ses mots. C’est vrai que mon géniteur, je ne peux pas le désigné comme un père, c’est plutôt un gros… Enfin, je ne vais pas dire tous les mots auxquels je pense, ça ne serait pas vraiment joli. Mais je n’ai aucun intérêt pour cet homme de toute manière. Peu importe où il est aujourd’hui. Je sais maintenant qu’il est loin, sans doute toujours en Californie. De toute manière, ses conditions sont sans doute de ne pas quitter le territoire pour le moment, donc jamais il ne pourra venir ici. Puis je hausse les épaules lorsqu’elle me parle de mon comportement envers mes sœurs et mon frère. C’est tout à fait normal pour moi. Quand on fait d’être heureux. Je ne sais pas vraiment, je ne le serai sans doute pas maintenant de toute manière. C’est bien trop tôt encore, je ne suis pas encore remis, même si trois mois ça peut être long pour certain. Pour moi ça ne l’est pas. Mais je n’ai pas envie de penser à ça pour le moment. Je vis plutôt au jour le jour et jusqu’ici je m’en sors encore bien contrairement à d’autres dans le monde qui sont beaucoup plus mal que moi. Je n’ai pas le droit de me plaindre de ma vie alors que certains vivent pires.

Je n’ai pas envie de parler plus que ça de mon idée, de mon projet. Je ne sais pas encore ce que ça donnera et je ne peux pas vraiment le deviner non plus… Donc je ne sais pas, je préfère ne pas m’avancer au risque d’être déçu ou de décevoir des personnes qui n’ont pas spécialement envie de l’être. Puis elle me rassure un peu sur Zara et je ne peux que sourire un peu plus. Pour une fois elle est un peu moins protectrice et je dois dire que ça me plait. Qu’elle me considère comme un adulte et non plus comme un enfant. « - Je sais ce que je fais oui. Je tiens beaucoup à elle de toute façon. Puis je ne suis pas nulle avec les enfants. Peut-être un peu trop gentils parfois mais pas nulle tout de même. Je me sens bien avec Zara. Maintenant, il ne reste plus qu’à voir comment ça se passera. » Dis-je en haussant les épaules. J’espère du positif, encore et toujours. Je ne veux que du positif mais je ne peux pas faire les choses, je ne peux pas non plus voir dans l’avenir. Je sais que je veux qu’elles fassent partie de ma vie et pourquoi pas avoir une famille à moi. Mais autant ne pas y réfléchir de trop encore une fois. En ce moment, je ne veux réfléchir à rien du tout, juste prendre la vie au jour le jour. « - Mais je suis content que maman et toi ayez une bonne relation. Et que je n’ai pas été un objet de conflit en quelques sortes. » Dis-je en réfléchissant à ce que je dis. J’aurai pu être un obstacle en tout cas, mais je ne l’ai pas été donc ce n’est que plus positif encore. Ma mère est heureuse en mariage. Dommage qu’elle ne le soit pas dans cette ville.

« - Je sais mais bon. Tiens moi au courant quand même. » Dis-je en souriant directement. Comme ça je saurai quoi faire. De toute façon, que ça soit une décision où l’autre ça me va, si ça va à tout le monde. Mais je comprends un peu grand-mère dans tous les cas. Quand on trompe une fois on est capable de le faire à nouveau. Enfin, je n’ai pas spécialement confiance comme ça de mon côté, donc je pense un peu différemment mais je ne dis rien. Ca semble bien se passer, donc je ne vais pas foutre la merde. Tant que de mauvaises choses ne se reproduisent pas, ça me va entièrement. Je la regarde et lui souris un petit peu ensuite. Je ne vois pas pourquoi les choses se passeraient mal de mon côté. Enfin, j’imagine que ma mère va aller mieux et je l’espère. Je frotte encore un peu mes mains puis hoche la tête. « - Ca va. Faut juste que je recommence à faire du sport un peu plus souvent. Mais je veux bien un verre d’eau. » Dis-je calmement. Ca me fera le plus grand bien de pouvoir boire un petit peu. Je regarde autour de moi rapidement avant de reposer les yeux sur ma mère pour lui sourire et la rassurer un petit peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nikolas et Hannah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolas et Hannah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hannah Marin || Validée.
» it's time to begin, isn't it. pv hannah
» (F) Hannah Glasby/Lizzie Ross
» Hanna kadhafi en vie?
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bricbrac :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: