juste à moi
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arthur et Kimberley

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Arthur et Kimberley   Mer 7 Sep - 13:23

T
o utes les personnes qui viennent me voir se rendent bien compte que je ne suis plus le même... Que je sois juste déprimé, je sais que cela les blesse, que ça les inquiète, mais j’aimerais juste qu’ils comprennent tous que cette réaction est juste légitime... Je sais qu’ils ne vivent pas ma situation est ne peuvent pas la comprendre, mais avec un peu d’effort je suis sur qu’on pourrait juste réussir a trouvé un terrain moins... Moins éloigner... Peut-être que j’arriverais à retrouver un peu d’espoir et peut-être qu’eux arrêteraient de me pousser trop rapidement vers quelque chose qui me fait juste horriblement peur... Cette nouvelle « vie »... Kim est un peu plus douce, je ressens réellement que ma situation l’embête qu’elle aimerait que j’avance, mais disons qu’elle me pousse avec plus de douceur...

« On fait tout ça en soin de rééducation et de réadaptations, avec les kinés et des thérapeutes... On apprend à se déplacer, à gérer le quotidien... Enfin on essaye... Moi j’ai beaucoup de mal, car je crois que je n’ai tout simplement pas envie... »

En effet je n’ai pas envie, apprendre tout a pour moi c’est accepter le handicap, c’est accepté la vie ainsi, et je ne veux pas de cette vie-là... Je sais que j’ai la « chance » d’être vivant, mais pour moi cette vie ne vaut pas le coup d’être vécu, je me sens maintenant prisonnier de mon corps... Elle essaye alors de me parler de Jean, non pas que je n’aime plus Jean loin de là, elle reste ma J... Mais c’est tellement compliqué depuis l’accident... Elle essaye de venir le plus souvent possible, même si je l’envoie plus que régulièrement chier... Elle est tenace, je sais qu’elle se sent impuissante face a tout cela, et je m’en veux de lui offrir se spectacle c’est pour ça que je préfère la tenir loin de moi... Mais c’est dur...

« Tout est compliqué depuis l’accident de toute façon... »

Ce n’est qu’une réalité, difficile certes, mais c’est la réalité... Je suis devenu difficile à vivre, le monde me semble compliquer, tout me semble compliqué et je complique la vie de tout le monde... Comment ne pas souhaitez être mort à la place de tout cela hein ? Enfin... Vu que le sujet Jean semble un peu trop compliquer, elle décide de passer à un autre sujet, un sujet tout aussi complexe à mon gout... Mais dans un autre style, j’ai envie de dire... Ce n’est le genre de personne qui me perturbe... Je ne sais jamais trop comment réagir, et à présent encore pire... Avant j’étais joueur avec lui, maintenant je n’ose plus rien... La non-fonction de mes jambes m’empêche de m’imagine quoi que se soit possible dans n’importe quelle relation... Que se soit sexuel ou autre... Et Puis oui Dylan à toujours était assez à mon gout, a jours il répondait à mes avance et le lendemain il m’envoyait péter...

« Disons que j’ai l’impression que c’est le genre de mec qui ne sait pas ce qu’il veut, mais ce n’est pas grave... Ça n’a plus de réelle importance à présent... »

Les rues défilent, il n’y a pas trop de gens, mais le peu de regards que je croise, me donne cette impression d’être à nue, je n’aime vraiment pas ça... Je sais qu’on ne me regarde plus pour ma « bouille d’ange », mais bien à cause de cet engin de malheur... Nous arrivons donc, on pénètre dans la banque et elle me demande si elle peut me laisser, j’acquiesce.

« Oui ça ira, je ne pense pas que ce soit long.... »

Après tout ils vont bien vite se rendre compte de la situation par eux-mêmes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
Admin
Admin


Messages : 76
Date d'inscription : 05/09/2016

MessageSujet: Re: Arthur et Kimberley   Ven 9 Sep - 10:17

De mon point de vue, c’est ça le problème, le fait qu’il n’ait pas envie. Je pense que s’il avait l’envie d’avancer, l’envie de faire les choses, ça serait beaucoup plus facile. Les choses deviendraient assez simples pour lui et il avancerait dans la vie. Peut-être même que son état de santé pourrait être meilleur avec la rééducation et toutes ces choses que la médecine peu faire. C’est important pour Arthur de voir un psychologue. C’est vraiment le seul moyen pour le sortir de cette dépression. En tout cas ça y ressemble beaucoup. C’est une maladie qui me fait peur personnellement, car je ne sais jamais comment je peux aider la personne qui en souffre. J’ai toujours peur de dire un mot qui ne faut pas et de mettre la personne encore plus mal que ce qu’elle ne l’est normalement. C’est un peu ce qui se passe avec Arthur, je ne sais pas comment je peux faire pour qu’il se sent mieux. Je me mords la lèvre doucement en y réfléchissant quand même. « - Il te faut juste encore un peu de temps. Raccroches-toi à des choses positives. Je suis certaine qu’il y en a. Et tu n’es pas seul. On est là pour toi. Moi je le suis en tout cas. » Je ne le laisserai pas, même s’il n’est pas d’une très bonne humeur en ce moment. Ca se comprends, puis on ne laisse pas une personne pour cette raison, c’est ridicule. Je ne sais pas trop ce qui se passe entre les deux meilleurs amis, mais je ne veux pas creuser plus. Je n’ai pas envie de faire plus de mal à Arthur avec ces choses. Il faut qu’il pense à lui avant tout. C’est ce que je pense. Puis nous parlons d’un autre de mes amis, le beau Dylan. Je pense que c’est une personne qui peut apporter beaucoup à Arthur. Je l’espère en tout cas. C’est une bonne personne et je sais qu’il ne veut de mal à personne. « - Bien sûr que si ça a de l’importance. Tous peut être plus simple tu sais. Mais il faut d’abords que tu acceptes ta situation avant. Malheureusement, ça doit passer d’abords par toi. Et pour Dylan, il est un peu perdu dans sa vie sentimentale je pense. C’est juste ça. Ce n’est pas contre toi. » Dis-je calmement. La dernière fois que j’ai parlé avec Dylan, c’était le cas en tout cas. Il y avait une fille et un gars, si je me souviens bien. Il était déjà un peu perdu. Je ne sais pas si Arthur s’est ajouté en plus. Peut-être, je ne suis pas dans la tête de Dylan. Mais il peut quand même être là, c’est un super ami avant tout. Je suis contente de l’avoir, Arthur le sera sans doute aussi. Je hoche ensuite la tête à sa réponse. « - Parfais. » Je pose un baiser contre sa joue, puis je le laisse aller. Je sais qu’il sait le faire de toute manière. Je vais juste l’attendre. Je ne fais pas trop attention aux gens autour. Les gens ne comprennent jamais rien de toute manière. Ils sont toujours dans le jugement, jusqu’à ce que les choses leurs arrivent à eux. Là, ils ne pensent plus de la même façon. C’est triste de se dire qu’il faut qu’il arrive un malheur pour que les gens réagissent autour. Mais c’est ainsi qu’est le monde maintenant j’imagine. Je regarde autour de moi quelques secondes en attendant que mon ami revienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melydia.forumactif.be
 
Arthur et Kimberley
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart
» Où l'on converse avec sérénité | Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bricbrac :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: